Rédiger une lettre de motivation

La lettre de motivation est finalement une sorte de lecture du C.V. qui va venir insister sur les points qui sont en relations avec le profil du poste demandé (et oui c’est pour cela qu’il faut refaire sa lettre de motivation à chaque fois !)
Le corps de la lettre de motivation (donc la partie qui n’est pas l’entête, la date, l’objet ou les formules de politesses en début et en fin de lettre) se composent de 4 parties :

1 La première partie ne fait pas plus de deux lignes : vous vous présentez . Il faut absolument éviter de commencer un adverbe ou un complément (« Jeune étudiante, je suis en recherche… » ou « Actuellement en M2, …)
La règle est d’être clair et spécifique :
Je m’appelle [prénom NOM] je suis en [année et intitulé de la formation] et je candidate pour [poste que vous briguez])

2 Dans la seconde partie vous allez décrire votre parcours : quelles études avez vous fait ? Quelles sont vos expériences professionnelles ?

Attention ! Il ne faut pas tout raconter, il faut trouver le moyen de ne mettre en valeur que les expériences qui sont en lien direct avec l’objet de la candidature.
Pour cela n’hésitez pas à être très spécifique :
« j’ai fait une série de 3 TP sur les mesures mécaniques où j’ai pu utiliser une machine de traction et un microscope » plutôt que « j’ai beaucoup aimé ma formation en mécanique »


De même, évitez à tout prix les listes d’adjectifs : « Motivée, sérieuse et ponctuelle, je serai la stagiaire idéale »… Premièrement ces adjectifs sont souvent creux (tou.te.s les candidat.es sont motivés et sérieux!). Deuxièmement, la personne qui vous recrute n’a aucun moyen de vérifier ces informations. Il vaut donc mieux donner des exemples qu’un adjectif. Si je dois convaincre que j’aime particulièrement danser, vaut il mieux que j’écrive : « J’adore danser c’est vraiment ma passion » ou « Je fais de la danse 3 fois par semaines depuis l’âge de 5 ans » ?

3 la troisième partie est dédiée à ce qui vous motive dans l’entreprise et le profile du poste. C’est l’occasion de montrer que vous vous êtes renseigner sur le lieu où vous souhaitez passer quelque temps.

Évidemment vous devez continuer à parler de vous ! L’idée est donc de choisir les informations sur l’entreprise ou le profil que vous pourrez mettre en relation avec votre parcours.
Par exemple : « Dans le sujet il est question de travailler sur le verre et j’ai vu que vous aviez publié récemment un article sur [sujet précis], cela m’interpelle car en cours nous avons vu un point similaire mais seulement de manière théorique et j’espère que je pourrais l’approfondir expérimentalement sous votre supervision »
Là encore soyez spécifique et précis.

N’hésitez pas à poser des questions, cela montrer que vous vous intéressez à l’entreprise : « J’ai vu que vous utilisez telle technique de caractérisation, et je me demandais pourquoi vous n’utilisez pas telle autre technique que nous avons abordé en cours ? »

4 la quatrième et dernière partie est à nouveau très brève (2-3 lignes). C’est là où l’on voit à qui l’on a affaire et si on a envie de passer du temps avec vous. Dites quels sont vos rêves ou projets professionnels, tentez un traits d’humour (seulement si vous êtes sûr de vous) :
« Pour finir, je voulais souligner que ma motivation pour ce sujet de thèse découle principalement de l’expérience que j’ai eue durant mon stage de M2 qui m’a enthousiasmé, non seulement par la diversité et le nombre des techniques abordées mais également les applications potentielles ainsi que le dynamisme de l’équipe encadrante. »
ou alors
« L’orientation scolaire que j’ai choisi à la fin du lycée provient de ma fascination pour les machine volante. Effectuer un stage au sein d’une entreprise qui construit des turbines d’avion serait le début de la concrétisation d’un rêve d’enfant »